Ciné-spectacle

en tete cine spectacle

Les spectateurs insatiables qui se réjouissaient déjà du foisonnement des grandes institutions internationales se tournant vers le cinéma pour diffuser jusqu’à eux leur programmation seront comblés d’apprendre que, cette année encore, de nouvelles scènes incontournables leur seront accessibles par la magie de l’écran ! En effet, les grandes maisons allemandes et néerlandaise que sont le Bayerische Staatsoper et National Opera s’ajoutent à l’offre plurielle.

Achetez un forfait et économisez entre 5% et 20%  

 


Wiener Staastoper – Aïda, Verdi -

Vendredi 28 septembre 15h
Mercredi 3 octobre 19h

Après plus d’une centaine de représentations, cette somptueuse production du Wiener Staatsoper signée Nicolas Joel séduit toujours, et même plus que jamais. Depuis 1984, les plus grandes voix

Comédie française – Britanicus, Racine -

Vendredi 19 octobre 15h
Mercredi 23 octobre 19h

Troisième cycle de représentations à la Salle Richelieu, déjà, pour ce House of Cards du XVIIe siècle. Les immoralités, les manipulations politiques et les tourments tout raciniens

The Royal Opera – Die Walkürie, Wagner -

Vendredi 16 Novembre 15h
Mercredi 21 Novembre 19h

Seyant admirablement à l’œuvre de Wagner, la mise en scène de Keith Warner s’affirme également par des symboliques fortes, des images indélébiles. Révélé à Bayreuth, le baryton-basse suédois

Comédie française – Lucrezia Borgia, Victor Hugo -

Vendredi 30 novembre 15h
Mercredi 5 décembre 19h

Une occasion inespérée de se reprendre pour ceux qui ont raté les représentations de ce succès critique au Théâtre du Nouveau Monde, dans le cadre des célébrations du

The Royal Ballet – The Nutcracker, Tchaikovski -

à partir du 2018-12-09 jusqu’au 2018-12-20

Si l’on ne peut s’imaginer un Noël sans le son du célesta, sans les nombreuses adaptations cinématographiques du conte d’Hoffmann, c’est grâce au ballet! Et cette production de Peter Wright s’impose

Comédie française – Roméo et Juliette, Shakespeare -

Vendredi 11 janvier 15h
Mercredi 16 janvier 19h

En 2015, Éric Ruf risquait le mythique destin de Roméo et de Juliette sur les planches du Français après plus de 60 ans de poussière. Avec la diffusion

Staatsoper Unter den Linden – MacBeth, Verdi -

Vendredi 25 janvier 15h
Mercredi 30 janvier 19h

Plácido Domingo se peint en admirable force de la nature et stupéfie toujours par sa puissance, sa justesse et la fraicheur de son interprétation du haut de ses

The Royal Opera – La Traviata, Verdi -

Vendredi 15 février 15h
Mercredi 20 février 19h

Opéra le plus joué au monde, La Traviata compte nombre de productions classiques, dont celle de Richard Eyre, depuis 1994. Or, loin d’être figée, cette adaptation riche et

Comédie française – Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand -

Vendredi 22 février 15h
Mercredi 27 février 19h

Assister à un Cyrano à la Comédie-Française est un événement authentique en soi, mais cette production saluée six fois aux Molières ajoute à l’expérience avec sa mise en

Opéra National de Paris – Le Lac des Cygnes, Tchaikovski -

Mercredi 13 mars 19h
Vendredi 15 mars 15h

Entre les mains de Noureev, le chef-d’œuvre de Tchaïkovski et Petipa a glissé du conte scénique dédié aux enfants à

Teatro Real – Madama Butterfly, Puccini -

Vendredi 29 mars 15h
Mercredi 3 avril 19h

En situant Madame Butterfly dans un studio de cinéma des années 1930 avec ses caméras et ses écrans, Mario Gas permet une rare intimité, un regard délicat sur

The Royal Opera – La Forza del Destino, Verdi -

Vendredi 12 avril 15h
Mercredi 17 avril 19h

Courues, les mises en scène de Christof Loy s’imprègnent avant tout de ce que la musique véhicule. L’adéquation notable entre la partition et la mise en espace de

Opera National de Paris – Lady McBeth in Mzensk, Chostakovitch -

Vendredi 26 avril 15h
Mercredi 1 mai 19h

Cet opéra percutant de Chostakovitch forme un parfait unisson avec le travail toujours exigeant, souvent subversif, de Krzysztof Warlikowski. Acclamée

The Royal Opera – Faust, Gounod -

Vendredi 10 mai 15h
Mercredi 15 mai 19h

Une production réjouissante de l’opéra le plus célébré de Gounod. Au cœur de décors splendides évoquant le Paris du Second Empire, David McVicar trace un parallèle adroit entre