À propos du cinéma Aylmer

Un peu d’histoire

Le Cinéma Aylmer a vu le jour en décembre 1999. Étonnamment, cette entreprise privée avait été crée à la demande de la Ville d’Aylmer de l’époque dans un but social. En effet, l’objectif de la Ville était de fournir un lieu de rencontre et d’activité pour les jeunes de la ville et de canaliser ainsi leurs énergies de façon positive. Il n’y avait pas d’autres cinémas à des kilomètres à la ronde, et deux entrepreneurs originaires de l’Abitibi, Denis Bédard et Stéphane Labrie, ont répondu à l’appel. Ils ont construit le cinéma à son emplacement présent, et l’ont pourvu d’équipement de très haute qualité.

L’ouverture d’un autre cinéma dans le secteur Hull a cependant tempéré le succès de départ de l’établissement. En 2008, Fanny Robert prend la direction du cinéma et, avec son conjoint Yannick Rancourt, rachète le commerce de l’ancien propriétaire qui cherchait à vendre. Ils en deviennent officiellement les maîtres le 1er janvier 2009. C’est aussi l’arrivée du numérique sur le marché et Fanny s’empresse de convertir une salle dès décembre 2009, y compris l’ajout d’un projecteur 3D. Ça permet au Cinéma Aylmer d’être à l’avant-garde avec la projection du grand succès Avatar en 3D.

 

Et maintenant…

Le Cinéma Aylmer offre des salles de projection très modernes pour une expérience cinéma de grande qualité, y compris les films 3D. Même la billetterie est électronique et disponible en ligne. Mais c’est bien plus que juste un cinéma. C’est aussi des salles de spectacle, un centre de conférence, un salon privé de réception et un cinéma qui va chez vous, résidence ou entreprise. C’est un des rares endroits où on peut voir du cinéma de répertoire dans la région, en français ou sous-titré en français. On est attentif à la demande et on projette des versions originales et des primeurs pour répondre aux attentes des clients.

Les propriétaires habitent le secteur Aylmer avec leur jeune famille et participent à la vie de leur collectivité. Fanny, qui dirige le Cinéma est très active auprès des organismes d’affaires. Elle fait partie de l’APICA, de la Chambre de commerce de Gatineau, du Centre des jeunes dirigeants d’entreprise (CJD Québec) et elle a reçu le titre de « Femme d’affaires de l’année » du Réfap en 2010. De son côté, Yannick est très actif au sein de l’APCQ (Association des propriétaires de cinémas du Québec) et du FICMO (Festival international du court métrage en Outaouais) comme administrateur.

Le Cinéma Aylmer a reçu en 2012 les prix Meilleur commmerce de service et Meilleure entreprise de l’année décernés par l’APICA. En 2013, il a été finaliste dans la catégorie Investissement aux prix Excelor de la Chambre de commerce de Gatineau.

L’engagement communautaire du Cinéma Aylmer est très éloquent. Fanny et Yannick ont apporté un soutien financier et logistique à la mise sur pied de l’équipe de rugby de l’école Grande-Rivière dont l’objectif est de parer au décrochage scolaire chez les garçons. Le Cinéma est un partenaire majeur de Trait d’Union Outaouais, organisme qui vise l’intégration des personnes autistes et le soutien de leurs familles, à travers le Festival du film en autisme de l’Outaouais. Le Cinéma en est l’hôte et diffuse des capsules publicitaires pour l’annoncer et sensibiliser son public amateur de cinéma.

Le Cinéma Aylmer réussit à combiner œuvre sociale et affaires. En effet, le Cinéma travaille avec le Centre alimentaire Aylmer et offre des laissez-passer aux utilisateurs afin de leur permettre un accès à des activités culturelles. De plus, Cinéma Aylmer utilise leur service de traiteur, Les Bons Voisins, une façon de les soutenir financièrement, tout en aidant à la réinsertion au travail. D’ailleurs, Cinéma Aylmer achète localement, de préférence. Rien de mieux qu’encourager ses voisins pour créer un milieu de vie riche et tissé serré…