Archives de catégorie : Opéra 3

Aïda, Verdi (LICEU)

Vendredi 21 février 2020 – 15h | Mercredi 26 février 2020 – 19h

Verdi a écrit l’opéra en quatre actes Aïda, son antépénultième pièce de musique théâtrale, à la  demande du khédive d’Égypte, Ismail Pasha. Il a imprégné sa musique d’une couleur locale évidente en insérant par intermittence des passages qui, en raison de leur instrumentation et de leur mélodie, ont une sonorité exotique. L’histoire tourne autour d’un triangle amoureux, dans lequel deux femmes aiment le même homme : la relativement puissante Amneris et l’esclave Aïda aiment toutes deux le capitaine de l’armée, Radamès. Un autre thème important est : « Est-ce que l’amour pour une autre personne transcende l’amour de la patrie ou les lois qui lient une communauté? ». Enfin, un troisième thème a trait au bonheur personnel détruit par le pouvoir implacable des puissants.

Il Trovatore, Verdi (Arènes de Vérone)

Vendredi 24 janvier 2020 – 15h | Mercredi 29 janvier 2020 – 19h

Le Festival d’Opéra des Arènes de Vérone a été créé en 1913 pour commémorer le centième anniversaire de la naissance de Verdi. Depuis lors, il perpétue la tradition de l’opéra populaire dans un amphithéâtre romain admirablement conservé pouvant accueillir jusqu’à 20 000 spectateurs. Anna Netrebko et Yusif Eyvazov, couple à la scène comme à la ville, sont les têtes d’affiche de la production de Franco Zeffirelli présentée à la 97e édition du festival. Les débuts de la plus célèbre des sopranos sur la scène du plus grand théâtre en plein air au monde constituent un événement très attendu.

Opéra en quatre parties (1853)
Musique de Giuseppe Verdi
Livret de Salvatore Cammarano
D’après Antonio García Gutiérrez

Direction musicale : Pier Giorgio Morandi
Mise en scène et décors : Franco Zeffirelli
Costumes : El Camborio
Réalisés par : Lucia Real
Mouvements chorégraphiques : Gaetano Petrosino
Scénographie : Michele Olcese

Orchestre, Chœurs et Corps de Ballet des Arènes de Vérone

Le Comte de Luna, Luca Salsi
Leonora, Anna Netrebko
Azucena, Dolora Zajick
Manrico, Yusif Eyvazov
Ferrando, Riccardo Fassi
Ines, Elisabetta Zizzo
Ruiz, Carlo Bosi
Un Vieux gitan, Dario Giorgelè
Un Messager, Antonello Ceron

Durée : 2h50 dont 1 entracte de 20 mn
En langue italienne, sous-titré en français

Retour à la saison 2019-2020

Les Fourberies de Scapin, Molière (La Comédie française)

Vendredi 10 janvier 2020 – 15h | Mercredi 16 janvier 2020 – 19h

SYNOPSIS

Octave et Léandre voient leurs amours contrariées face à deux pères autoritaires qui rentrent de voyage avec la ferme intention de les marier à des inconnues. Ils remettent leur destin entre les mains du rusé Scapin pour les aider…

PRESENTATION

Coups de bâton, avalanche de stratagèmes et autres fourberies rythment cette comédie de Molière qui a fini par s’imposer comme une œuvre incontournable du dramaturge.

Texte
Molière
Mise en scène
Denis Podalydès
Distribution
Avec les comédiens de la troupe de la Comédie-Française et les comédiens de l’Académie de la Comédie-Française

Retour à la saison 2019-2020

Casse-Noisette, Tchaïchovski (Royal Ballet)

Mercredi 18 décembre 2019 – 19h

Librement basé sur l’histoire écrite par E.T.A. Hoffmann, le ballet débute en Allemagne du XIXe siècle dans la maison des Stahlbaum, où un réveillon de Noël animé a lieu. L’ambiance de l’époque est reflétée dans les riches détails du décor conçu par Julia Trevelyan Oman, lesquels comprennent des décorations pour arbres de Noël authentiques qui ont été magiquement ramenés à la vie. La chorégraphie de Wright intègre avec ingéniosité des fragments du matériel original du ballet, y compris le sublime pas de deux de la fée Dragée et de son prince. En mettant toutefois l’accent sur la relation entre Clara et le prince Casse-noisette, la mise en scène gagne un sous-thème touchant de premier amour.

MUSIQUE
Piotr Ilitch Tchaïkovski

SCÉNARIO ORIGINAL
Marius Petipa

CHORÉGRAPHIE
Peter Wright selon Lev Ivanov

PRODUCTION ET SCÉNARIO
Peter Wright

COSTUMES
Julia Trevelyan Oman

ÉCLAIRAGES
Mark Henderson

CONSEILLER À LA PRODUCTION
Roland John Wiley

DURÉE
2 h 30 environ

Retour à la saison 2019-2020

Don Pasquale, Donizetti (Royal Opera House)

Vendredi 29 novembre 2019 – 15h | Mercredi 04 décembre 2019 – 19h

Don Pasquale, a wealthy old bachelor, is outraged when he hears his nephew Ernesto intends to marry the impoverished widow Norina. He determines to marry himself and disinherit Ernesto. Ernesto and Norina despair, but their friend Doctor Malatesta promises to help them – and teach Pasquale a lesson. Malatesta persuades Norina to disguise herself as his sister, then presents her to Don Pasquale as a potential bride. Pasquale is so delighted with the young woman’s docile behaviour that he demands they marry at once.

Musique : Gaetano Donizetti
Libretto 1 : Giovanni Ruffini
Libretto 2 : Gaetano Donizetti

Direction musicale: Damiano Michieletto
Mise en scène : Paolo Fantin
Costumes : Agostino Cavalca
Lumières : Alessandro Carletti

Conductor : Evelino Pidò
Don Pasquale : Bryn Terfel
Norina : Olga Peretyatko
Ernesto : Ioan Hotea
Doctor Malatesta : Mariusz Kwiecień

Chœurs : Royal Opera Chorus
Orchestre : Orchestra of the Royal Opera House

La Puce à l’oreille, Georges Feydeau (La Comédie française)

Vendredi 8 novembre 2019 – 15h | Mercredi 13 novembre 2019 – 19h

SYNOPSIS

Raymonde Chandebise soupçonne son mari d’adultère. Elle lui tend un piège en lui donnant rendez-vous anonymement à l’hôtel du Minet-Galant. Monsieur Chandebise répond à l’appel en y envoyant son fidèle ami Tournel, mais il ne sait pas que le garçon d’étage, Poche, est son sosie. L’hôtel devient alors le théâtre d’une farce gigantesque où la mécanique des quiproquos, des mensonges et des tromperies s’emballe sans que personne ne parvienne à l’arrêter…

PRESENTATION

D’une construction redoutable assortie d’une incroyable fantaisie, La Puce à l’oreille signe en 1907 le retour triomphal de Feydeau au vaudeville. Maris volages et femmes jalouses se côtoient. Les portes claquent. Un classique de la comédie de mœurs !

Texte
Georges Feydeau
Mise en scène
Lilo Baur
Distribution
Avec les comédiens de la troupe de la Comédie-Française et les comédiens de l’Académie de la Comédie-Française

La traviata, Verdi (Opéra National de Paris)

Vendredi 01 novembre 2019 – 15h | Mercredi 06 novembre 2019 – 19h

En ouvrant son opéra par un prélude pour cordes d’une économie de moyens inédite, Verdi affirmait en 1853 sa volonté de bousculer les conventions et les normes. Là n’est pas la moindre des radicalités de son œuvre : sa « Traviata » met implacablement à nu la violence d’une société qui prône la jouissance matérielle et finit par sacrifier une innocente victime sur l’autel de la morale bourgeoise. Simon Stone aime travailler au corps à corps les pièces du répertoire pour les entraîner vers des territoires plus intimes. Ce metteur en scène, qui compte parmi les plus remarqués au théâtre aujourd’hui, fait ses débuts très attendus à l’Opéra national de Paris.

Opéra en trois actes (1853)
Musique : Giuseppe Verdi
Livret : Francesco Maria Piave
D’après Alexandre Dumas fils,
La Dame aux camélias

Direction musicale : Michele Mariotti
Mise en scène : Simon Stone
Décors : Bob Cousins
Costumes : Alice Babidge
Lumières : James Farncombe
Chef des chœurs : José Luis Basso

Orchestre et Chœurs de l’Opéra national de Paris

Violetta Valery, Pretty Yende
Flora Bervoix, Catherine Trottmann
Annina, Marion Lebègue
Alfredo Germont, Benjamin Bernheim
Giorgio Germont, Jean-François Lapointe
Gastone, Julien Dran
Le Baron Douphol, Christian Helmer
Le Marquis d’Obigny, Marc Labonnette
Dottore Grenvil, Thomas Dear
Giuseppe, Luca Sannai
Un domestique, Enzo Coro
Un commissionnaire, Olivier Ayault

Durée : 3h05 dont 2 entractes de 25 mn
En langue italienne, sous-titré en français
Présenté par Alain Duault

Coproduction avec le Wiener Staatsoper

Retour à la saison 2019-2020