Archives de catégorie : Nouvelles

Moana

Hi everybody!

You probably know now how much I appreciate animation movies from both Disney and  Dreamworks. So it is without any surprise that I am bringing another one on my blog: Moana. Moana is Disney’s newest animation movie and it is telling the story of Moana, the island chief’s daughter, who sees herself called by the ocean to find the demigod Maui (Dwayne Johnson) who happens to have stolen the heart of the goddess Te Fiti, spreading, intentionally, darkness over the islands and the ocean. Once she has found him, Moana will have to bring him throughout the Pacific ocean to restore the heart and the peace of nature.

Based on Polynesian myths, Moana is just beautifully and amazingly well done.  The animation is full of details. When they are sailing through the ocean, you can perfectly  see Moana’s hair being blown by the wind. Also, the detailed work that was done on the eyes of the characters makes them much more believable, considering the emotions are perceptible through them; which, in turns, reaches us more. Another thing in the animation that I really  appreciated was the realism of the animations. Going from the vegetation to the colors of the ocean was really accurate; which made us believe this world was real for the duration of themaui movie.

One of the other thing that I loved was the touching moments that were presented in the movie. Many times, you can have a teary eye, not because it is sad, but because we can totally relate to the relationship Moana has with her grandmother and Maui (which looks like a sister-brother relationship).

Ok… let’s take a break from touching to go to funny. You probably saw recently that Disney has some weird birds in their movies (like Beckie in Finding Dory); well Moana is no exception. In this film, you will have the beautiful chance to see Heihei, the rooster. I will make this clear: I still don’t know how he made it to the end of the movie. He is hilarious, but it is incredible how stupid he is. He ate a rock twice (and couldn’t swallow it of course) and sat inside of a campfire… This gives heihei-2you an idea of how weird this chicken is; but anyway he is still funny and there throughout the movie.

Something that surprised me though with this movie was its darkness. Let me explain here: usually, you will see in Disney some cute stories, sometimes, yes, sad stories, but you never have a doubt that a character will maybe end up dead. That happened in Moana towards the end with Maui. I was doubting that he would stay alive until the end (which doesn’t happen, be assured). There were small children in the place and they weren’t scared so don’t worry about going to it with your child(ren) though; it is still a very good movie to see with the family.

So if you want to know: yes I recommend it. I recommend it like 1000 times!!! And don’t think that you can’t go and see it if you don’t have a child with you. I am 18 years old and I was one of the youngest in the theater 😉 . Go and watch it, it is worth it either in 3D or in 2D.

PS: STAY UNTIL THE END 🙂 There’s a little video after the credits.

PS to the parents: Be prepared because a couple of years ago, it was « Let it go » that your children were singing, now it is going to be « How far I’ll go » from Moana.

Now here’s the trailer!!!

Oh and, of course, the song!

Aïsha Cloutier est actrice ainsi que la blogeuse du blog Film & Series. Elle est actrice depuis l’âge de 2 mois. Elle a toujours adoré être devant la caméra et a plusieurs expériences sur des plateaux de tournage. Elle habite actuellement Vancouver où elle poursuit des études en cinéma. Vous la retrouverez tous les mois, en anglais sur le blog du cinéma.

A magical and beautiful movie, nothing else

Hi everybody!

Here’s my filmed review of Fantastic and Where to Find Them! The written one is a little bit below as well as a little sketch that James Corden did with Eddie Redmayne that you’ll definitely love.

PS: The story is happening 70 years before Harry Potter (not 57 as I mentioned in the video ; ) ).

With a Box office of mostly 75 million dollars for its first week-end, Fantastic Beasts and Where to find them is probably one of my favorite movies of the year! As the new spin-off of the Harry Potter Series, the movie presents the story of Newt Scamander, a lover of magical creatures, who comes to New York for a brief stop in order to release one of his creature back in its natural habitat. Afterfantastic-beastsaccidentally  exchanging his suitcase with a Non-Mag (or Muggle if you prefer the British term), Newt will go after him to face a big surprise, some creatures were released out of the suitcase he carried them in and are now free in New York.

I LOVED THE MOVIE! I just LOVED it! I saw it in 3D and it was so amazing with the creatures. I really enjoyed the detailed work that was put in them. Each time we saw one of them, we could see each inch of their fur and feathers being affected by the wind when they were moving which add so much to their realism! Also it is so magical when the beasts are flying close to the edges of the screen, you can see them pop out of it and it appears so real that you think you can just raise your hand and touch them, feel the softness of their feathers on your skin.

Talking about the creatures, one of the main thing I loved about this film is the relationship Newt has with his creatures. Every time one of them has to interact with him, we can see the non-spoken words going back and forth between them and it is incredible to see the beast-3subtle emotions and feelings that are present in Newt’s eyes and gestures when he is around one of them. It actually make this world, this Universe more real considering its proximity with our relation with our own pets. And this complicity and easiness of communication between them is so different then when Newt is with people, when he needs to interact with another human being. He will not always look at the other person in the eyes, his gaze will go up and down and he looks definitely  more shy in front of others.  This difference between those two reactions from Newt makes the character really sweet and the main reason for it is basically the really well job Eddie Redmayne (Newt) did while playing him. Like mentioned before, the subtle reactions in his eyes as well as the little differences in the way he acts with different people or creatures is really amazing to watch.

One of the other things that I appreciated in the movie is that there was a lot of humor and comedy inside of inside of it. Part of it is created by the clumsiness of the Non-Mag Jacob that is present in his dialogues and his gestures. You will always have a smile on your face when he is on tbeast-1he screen, especially when he is with Newt. Since Newt is more aware at first of the fact that his creatures have escaped then the fact that a Muggle is seeing him doing magic and taking care of his beasts, it creates a lot of funny reactions from Jacob as he discovers this new world that seems unreal.

Also, for the Potterheads here (Harry Potter’s fans), you will have the chance to see a lot of connections with the first eight movies and seven books. But don’t worry if you haven’t seen the first eight movies, Fantastic Beasts and Where to find them is a new introduction to the Wizarding world and you won’t have a problem to follow it (but I highly recommend that you see them as well!).beast-1

If you enjoyed the movie, which I am pretty sure you did or would, don’t panic. It is not the first and definitely the not the last time we will have the chance to see those beautiful creatures on the big screen. Four other movies has been announced and the next one has already confirmed
Eddie Redmayne, Johnny Depp and Ezra Miller as part of the cast for 2018!

In brief, I highly recommend this film! Go and see it!

Here’s the trailer and a little funny plus!

See you later guys!!!

Aïsha Cloutier est actrice ainsi que la blogeuse du blog Film & Series. Elle est actrice depuis l’âge de 2 mois. Elle a toujours adoré être devant la caméra et a plusieurs expériences sur des plateaux de tournage. Elle habite actuellement Vancouver où elle poursuit des études en cinéma. Vous la retrouverez tous les mois, en anglais sur le blog du cinéma.

Allied (Alliés), espions sentimentaux

Ce nouveau film de Robert Zemekis( Forest Gump) nous ramène à la 2 e guerre dans le monde de l’espionnage , tout en exploitant une belle histoire d’amour. Max( Brad Pitt), agent britannique, en fait canadien-français( malgré un accent imparfait) et Marianne( Marion Cotillard)  de la Résistance française, se retrouvent à former un faux couple à Casablanca, Maroc, occupé par les allemands. Clin d’oeil au film Casablanca et à Patient anglais,  deux comédiens que nous aimons déjà, où s’établit une chimie très crédible. Au point de faire tourner les machines à rumeur, Possibilité d’une relation amoureuse dans la vraie vie et pagaille dans le couple Joly/Pitt. La magie du cinéma !

La cinématographie est éblouissante, Le jeu des comédiens intense, malgré certaines critiques du pas assez d’émotions chez Brad Pitt. Replaçons-nous dans les années 40, autres temps, autres moeurs. Le tournage s’est déroulé dans l’ordre chronologique afin de rendre plus crédible l’évolution des sentiments et de l’intrigue.

Les deux espions rallient Londres, fondent une famille. Mais les services britanniques soupçonnent Marianne de contre-espionnage. Et Max doit  découvrir la réalité et régler la situation.Tension, drame. Trahison et mensonges ? Le propre du milieu des espions et  des gens qui le côtoient. Faites vos propres déductions. Mais surtout retournez dans l’histoire et revivez une belle histoire avec de fabuleux comédiens.

Valerian and The City of a Thousand Planets (Anglais seulement)

valeria-4

Hi aishaeverybody!

I just saw an amazing interview with Luc Besson live on Facebook!!!!!!!!! After talking about the process they revealed the trailer of his new movie based on the comic book: Valerian and the City of a Thousand Planets!

Directed and written by Luc Besson (known for the Fifth Element and Lucy), the movie presents the story of a time-traveling agent, Valerian,  that is sent with Laureline, his partner, to investigate a galactic empire.valerian

Only from the trailer, we can see how beautiful this new Universe will be. The graphics are just amazing and the way the aliens are made looks so realistic. One of the main thing that captivated my attention in this teaser is definitely the relationship between Valerian and his partner. You can valerian-2already see the humour and the intimacy that is linking them.

In the interview, Luc Besson said that he worked in a different way with the drawers. He opened up a contest asking for three different drawings. From there, he selected 10 people to finally reduce to 5 drawers. During a whole year, he asked them to not talk to each other in order to make them work freely and create their perceptions of the aliens and the world. He met them once a week per skype and, at the end of the first year, they met and then worked together for another year. This is the result!

 

valeria-3

Here’s the link for the full interview: https://www.facebook.com/imdb/?hc_ref=NEWSFEED

Aïsha Cloutier est actrice ainsi que la blogeuse du blog Film & Series. Elle est actrice depuis l’âge de 2 mois. Elle a toujours adoré être devant la caméra et a plusieurs expériences sur des plateaux de tournage. Elle habite actuellement Vancouver où elle poursuit des études en cinéma. Vous la retrouverez tous les mois, en anglais sur le blog du cinéma.

1.54 percutant et émouvant !

Yan England (connu comme comédien et réalisateur de courts métrages, dont Henri qui a été en nomination aux Oscars 2013) nous offre comme premier long métrage, un thriller psychologique. 1.54 prend place dans une vraie école secondaire. Et pour pousser à fond le réalisme, certaines scènes ont même été tournées à l’insu des élèves. Ce qui rajoute une couche d’intensité aux jeunes comédiens.

Une bonne cuvée de jeunes comédiens québécois, dont Antoine-Oliver Pilon (Frissons des Collines, Le clip vidéo de Indochine, Mommy, Mémoires vives) , Lou-Pascal Tremblay Aurélie Laflamme, Apparences, La touchante pub de crème sur air de J’aime ta grand-mère), Sophie Nélisse (Monsieur Lazarre, la voleuse de livres, Endorphine, Toute la vérité) et Robert Naylor (101/2, Aurélie Laflamme, 30 vies, District 31) . Et Yan England lui-même connait la vie de comédiens et des adolescents, étant aussi entraîneur de natation.

L’intrigue fait évoluer des rivaux, Antoine-Olivier et Lou-Pascal, qui pourtant sont de bons amis dans la vraie vie, développe un thème qu’on voudrait voir résolu, l’intimidation. C’est un premier film avec des imperfections, surtout au niveau du contenant, mais par contre le contenu a le mérite d’être juste, ne se fait pas moraliste et soulèvera de bonnes discussions. Le jeu de Antoine-Olivier Pilon est remarquable et lui a mérité le Valois de la meilleure interprétation masculine au Festival d’Angoulème et le film lui-même a aussi mérité le Valois du meilleur film de ce festival du film francophone. Un film à voir !

Micheline
Fidèle cliente du Cinéma Aylmer, Micheline est une passionnée de cinéma. Elle ne rate aucun film, aucun festival. Chaque mois elle partage ses coups de cœur avec vous.

Fantastic beasts and where to find them

Hi everybody!

The last and final trailer of Fantastic beasts and where to find them! Are you ready for November?

Bonjour tout le monde!

La bande-annonce officielle de Fantastic Beasts est finalement sortie! Êtes-vous prêts pour Novembre?

Aisha-BW-300x300Aïsha Cloutier est actrice ainsi que la blogeuse du blog Film & Series. Elle est actrice depuis l’âge de 2 mois. Elle a toujours adoré être devant la caméra et a plusieurs expériences sur des plateaux de tournage. Elle habite actuellement Vancouver où elle poursuit des études en cinéma. Vous la retrouverez tous les mois, en anglais sur le blog du cinéma.

 

LE GOÛT DES MERVEILLES

Comédie dramatique réalisée par Éric Besnard. En Drôme provençale, Louise élève seule deux enfants et dirige une entreprise familiale. Elle écrase accidentellement un inconnu, un individu au comportement un peu singulier. Benjamin Lavemhe incarne Pierre, cet individu, un autiste asperger.

Peu de gens sont diagnostiqués avec ce problème, à peine 1%  de la population. Et on craint ce que l’on ne connait pas. Ce film fait une bonne démonstration de ce que vit Pierre, des réactions de Louise et sa famille, et comment en se côtoyant, on peut démystifier ce que l’on ne comprend pas.

Le goût des merveilles est aussi un très beau film, autant par les interactions de personnages attachants, que par ses magnifiques paysages et son rythme réconfortant. Pierre aborde les gens et les petites choses de la vie différemment. Doté d’une hypersensibilité fine et d’un talent mathématique exceptionnel, il nous fait découvrir les merveilles de la vie quotidienne : la magie des forme de nuages, la beauté d’une brindille fraîchement cueillie.

Quelques films ont traité du sujet : Rain man, Mary & Max, partie de pêche au Yémen ou encore le jeu de l’imitation. Donc ce film nous donne une autre bonne occasion de se familiariser avec ce 1 % de la population. Et apprécier des personnes qui ont tant à nous offrir.

** du 30 septembre au 6 octobre, pour chaque billet vendu pour le film « le goût des merveilles », le Cinéma Aylmer reversera une partie des profits à TUOI pour financer ses camps de jour **

Micheline
Fidèle cliente du Cinéma Aylmer, Micheline est une passionnée de cinéma. Elle ne rate aucun film, aucun festival. Chaque mois elle partage ses coups de cœur avec vous.

Why him ?

ENGLISH BELOW

Bonjour!

Le film « Why him? » sortira dans nos salles le 25 décembre prochain. Cette comédie familiale présente l’histoire de Ned (Bryan Cranston), un père de famille, qui rejoint, avec sa famille, sa fille ainée (Zoe Deutch) qui habite à Standford pour les fêtes. À peine arrivé, il aura la surprise (ou plutôt le malchance) de rencontrer le copain de cette dernière, Laird (James Franco), qui correspond à la description même du genre de garçon avec lequel sa fille ne devrait pas sortir. S’ensuit dès lors une rivalité entre Ned, le père plutôt protecteur, et Laird, pour qui les filtres n’existent pas, qui ne fera que s’aggrandir alors que ce dernier s’apprête à poser la question ultime à sa « petite » fille.

La bande-annonce ci-dessous n’est qu’en anglais par contre, mais elle vous fera très certainement rire. Bon visionnement!

why him whole family
Hi!

The new comedy « Why him? » starring James Franco, Zoe Deutch and Bryan Cranston will be in our theaters this Decdember 25th.

Here’s the IMDB synopsis: Over the holidays, Ned (Bryan Cranston), an overprotective but loving dad and his family visit his daughter at Stanford, where he meets his biggest nightmare: her well-meaning but socially awkward Silicon Valley billionaire boyfriend, Laird (James Franco). The straight-laced Ned thinks Laird, who has absolutely no filter, is a wildly inappropriate match for his daughter. The one-sided rivalry-and Ned’s panic level-escalate when he finds himself increasingly out of step in the glamorous high-tech hub, and learns that Laird is about to pop the question.

The trailer is below! Hope you will enjoy it!

Aisha-BW-300x300Aïsha Cloutier est actrice ainsi que la blogeuse du blog Film et Séries TV. Elle est actrice depuis l’âge de 2 mois. Elle a toujours adoré être devant la caméra et a plusieurs expériences sur des plateaux de tournage. Elle habite actuellement Vancouver où elle poursuit des études en cinéma. Vous la retrouverez tous les mois, en anglais sur le blog du cinéma.

 

BFG, le bon gros géant

Le nouveau venu de Spieldberg, un film pour toute la famille, basé sur les écrits de Roal Dahl, un auteur jeunesse britannique. Un autre de ses livres a aussi été porté à l’écran: Charlie et la chocolaterie.

BFG n’est pas un géant comme les autres, malgré ses sept mètres de hauteur. Il est gentil, a de grandes oreilles, une ouïe très fine et son travail consiste à collectionner les rêves et les emmagasiner. Les autres géants sont des mangeurs de chair humaine ! Il rencontre Sophie, une jeune orpheline de 10 ans très allumée. Et ils tisseront de solides liens d’amitié.

Sophie et le gentil géant vivront une aventure mouvementée, devront échapper aux méchants et voudront sauver le monde en élaborant un plan…qui inclut la reine d’Angleterre ! Des effets spéciaux, un décor fantastique, des personnages aimables, de quoi divertir toute la famille.

Nous étions deux adultes à visionner le film et nous nous sommes bien amusés.C’est l’été, le temps des vacances et en bonus deux belles heures de climatisation et un bon popcorn !

Micheline
Fidèle cliente du Cinéma Aylmer, Micheline est une passionnée de cinéma. Elle ne rate aucun film, aucun festival. Chaque mois elle partage ses coups de cœur avec vous.

Hardcore Henry : film à la 1 ère personne

Un film d’action et de science fiction écrit et réalisé par Ilya Naishuller. Un personnage qu’on ne voit qu’en partie, se réveille dans un laboratoire du futur, amnésique, aphasique, déséquilibré. Il doit avoir subi de sérieuses blessures et a été reconstruit. Le travail non terminé, il est attaqué par Kan, un albino vilain, qui semble sortir de X-Men et l’aventure déboule. Grâce au travail de plusieurs caméraman cascadeurs équiépés de caméras Go-Pro, on voit et vit à travers les yeux de Henry. Rien ne fait de sens dans ce film, le héros s’évade, tente de figurer en vain ce qui arrive. Il est pourchassé inlassablement. On retrouve des éléments de Robo-Cop, Total Recall et même Avatar.

Pour aider à la compréhension, l’acteur sud-africain, Sharito Copley dans le personnage de Jummy (District 9 et chappie) rebondit continuellement, dans diverses incarnations et tente d’aider le protagoniste. Ça court, ça saute, ça saigne, ça meurt ou semble mourir et ça ressuscite. Essoufflant. Un film qui plaira particulièrement aux  » gamers », aux adeptes de jeux vidéos.

Micheline
Fidèle cliente du Cinéma Aylmer, Micheline est une passionnée de cinéma. Elle ne râte aucun film, aucun festival. Chaque mois elle partage ses coups de cœur avec vous.

Batman vs Superman : Qui gagnera ?

Les adeptes de super héros ont tous leurs préférés. Un peu comme les adeptes de Star Wars ou de Star Treck. Si c’est le cas, ce film est pour vous. Réalisé par Zack Snyder, c’est l’affrontement entre le défenseur de Gotham et celui de Métropolis. Bruce Wayne vs Clark Kent. Un nouveau méchant, Lex Luthor joué par Jesse Eisenberg, s’en tire assez bien. Une aventure qui pose un nouveau dilemme : Comment méchant doit-on être pour vaincre les vrais méchants ? À cela on rajoute une super héroïne, Wonder Woman,(l’actrice israélinenne Gal Gadot). Un trio. Qui annonce aussi un futur film ou la super femme sera la vedette (2017) . Est-ce réussi ? À vous d’en juger ! Et pourquoi pas y aller en groupe ? Miser un popcorn sur le gagnant de votre choix !

Micheline
Fidèle cliente du Cinéma Aylmer, Micheline est une passionnée de cinéma. Elle ne râte aucun film, aucun festival. Chaque mois elle partage ses coups de cœur avec vous.

Le retour de « Bridget Jones »

Bridget Jones est enfin de retour au grand écran après plusieurs années d’absence (le 1er épisode « le journal de Bridget Jones, était paru en 2001, et le 2ème « L’âge de raison »

en 2003). Le tournage a eu lieu à Londres avec Colin Firth et Patrick Dempsey. Et non, Hugh Grandt ne fait pas partie de la distribution.

Voici la nouvelle annonce de « Bridget Jones’s baby »

 

Chasse-Galerie, un conte populaire.

Chasse-Galerie est un drame fantastique de Jean-Philippe Duval qui connu pour avoir réalisé Dédé à travers les brumes  et Unité 9. Une histoire digne des Pays d’en haut, un triangle amoureux joué par Francis Ducharme, Caroline Dhavernas et VIncent-Guillaume Otis. François Papineau est le personnage diabolique. Une légende tirée de l’histoire populaire où se côtoient des bûcherons besogneux et des provinciaux coincés. L’histoire d’un marché conclu avec le diable vingt-cing ans plus tôt et d’une dette à rembourser.

Une solide distribution soutenue par une équipe technique efficace, un film tourné dans les grands froids de février dernier. Les comédiens ne jouent pas la comédie, ils ont vraiment froid et souffrent pour vrai ! Caroline Dhuvernas a raconté qu’elle portait beaucoup de linge chaud sous son costume d’époque ! Un grand souci d’authenticité particulièrement dans les camps de bûcherons, où le quotidien se rapproche d’une forme d’esclavage. Les scènes fantastiques sont plus modestes, mais les images de paysages hivernaux sont éblouissantes.

Ce retour dans notre patrimoine culturel, campagnard et catholique est une façon de susciter chez les enfants des questionnements sur le bon vieux temps et de satisfaire la nostalgie des adultes. Et un peu de magie pour tous aide à mieux apprécier le froid de l’hiver, bien au chaud au cinéma !

Micheline
Fidèle cliente du Cinéma Aylmer, Micheline est une passionnée de cinéma. Elle ne râte aucun film, aucun festival. Chaque mois elle partage ses coups de cœur avec vous.

Le Petit Prince adapté

Mark Osborne qui a aussi réalisé le premier Kung-Fu Panda  a pris le risque d’adapter au cinéma un chef d’oeuvre littéraire, un livre qui a marqué la jeunesse de plusieurs d’entre nous, du moins chez les adultes. Le conte d’Antoine de Saint- Exupéry est transformé par deux différentes techniques d’animation, le 3 D et le stop motion. Images animées en papier qui contrastent avec l’univers froid et logique de petite fille en 3 D. Donc au plan visuel, très réussi.

Une petite fille modèle, studieuse, déménage dans un nouveau quartier. Sa maman étant très occupée, la fillette découvre son voisinage, y compris, un vieux voisin un peu étrange, l’aviateur. Il l’initie au merveilleux monde du Petit Prince. Un monde qui est en fait un passage au monde adulte, l’amour, la jalousie, un univers rempli d’innocence et de beauté avec les personnages qui avaient su nous charmer: le petit prince, la rose, le serpent. Le tout enrobé de sauce hollywoodienne. C’est 2016  et le cinéma se permet bien des libertés.

Les puristes trouveront que l’histoire prend une différente direction. Un peu comme les adeptes des Pays d’en haut qui suivent la nouvelle série à la télé,  trouvent que l’histoire n’est plus exactement la même ! Le réalisateur a ajouté un 3 e acte. La fillette cherche un petit prince devenu grand. Scènes trépidantes, des bons, des méchants. Une petite merveille esthétique créée en bonne partie par nos artisans montréalais. Donc une oeuvre de chez nous !

Les enfants seront enchantés. Et les adultes vivront une différente aventure. Une adaptation entre fidélité et liberté. Mais toujours la magie du cinéma !

Micheline
Fidèle cliente du Cinéma Aylmer, Micheline est une passionnée de cinéma. Elle ne râte aucun film, aucun festival. Chaque mois elle partage ses coups de cœur avec vous.

Le monde super compliqué des super héros

Le cinéma fonctionne par mode. On a connu la mode des westerns, la mode des péplums, celle des films « caméra à l’épaule », et bien d’autres. En ce moment on nage dans la vague des super héros !

Le monde original des super héros est séparé en 2 : Marvel et DC comics. Chaque super héro a son propre univers. Mais de temps en temps, ils se mélangent, se réunissent pour combattre un méchant. Ils se blessent, guérissent, meurent, ressuscitent ! Les méchants deviennent des gentils, les gentils se battent entre eux et deviennent des méchants. Bref, les histoires se mêlent et s’emmêlent, et l’ensemble devient rapidement assez complexe.

Alors évidemment quand vient le temps de donner vie aux héros mythiques au cinéma, ça ne se simplifie pas. Surtout que l’on se retrouve avec 3 familles au lieu de 2 : Disney avec les Avengers (Iron-man, Thor, Captain america et consorts), Fox (X-men, Wolferine et Deadpool) et Warner (Batman, Superman, Wonder woman).

Jusqu’à présent, le cinéma avait eu la bonne idée de garder ça très simple : un héro, une trilogie, et on recommence 10 ans plus tard avec un nouveau casting. Sauf que Disney et sa formidable machine marketing sont arrivés sur le marché et ont complètement révolutionné le produit. Et la recette est tellement efficace qu’elle est maintenant appliquée à Star Wars et copiée par les autres distributeurs.

Mais quelle est cette recette ? On prend 1 ou 2 héros très populaires. On prépare une trilogie pour chacun. On introduit un personnage dans la série et on prépare une trilogie. Afin de garder l’enthousiasme des fans, on écrit une trilogie pour réunir tous ces personnages et on en profite pour introduire (encore!) de nouveaux héros. Et si l’indice d’amour avec le public semble bon, on recommence. Ouf !!

Heureusement, le spectateur n’a pas besoin de connaître l’univers sur le bout des doigts pour suivre l’histoire. Et le spectacle et l’action sont très souvent au rendez-vous.

Oui il y a eu quelques ratés. On pense ici aux 2 essais avec les 4 fantastiques. Le groupe semble définitivement cantonné au papier du moins pour plusieurs années encore. Mais pour tous les autres, les attentes sont largement comblées voir dépassées. Le dernier exemple en date : Deadpool; succès critique et commercial surprise malgré la côte R du film en Amérique du nord. À tel point que Fox a décidé de changer de stratégie pour le prochain film de Wolferine (et dernier avec Hugh Jackman).

C’est sûr qu’à trop étirer la sauce, le spectateur va finir par se lasser. Personnellement, après 3 versions spider-man en 15 ans, ça ne m’intéresse plus du tout de voir le prochain. Mais l’univers des super héros est immense et offre une très large variété de personnages. Si la qualité de production reste (effets spéciaux, scénario, acteurs,…) la mode ne va pas s’éteindre de sitôt.